02 février 2007

Par le fait que les populations noires étaient au début fières d'être colonisées

Couverture de magazine Vu

magazine 

Cette couverture du magazine Vu date de 1934 et représente un homme noir exposé au soleil ; visible grâce à l’ombre qui apparaît sur son torse nu il est représenté le corps luisant faisant sans doute référence à la chaleur et au climat du continent africain. Il regarde au loin devant lui. Il porte une coupe sur sa tête à la manière traditionnelle des pays d’Afrique. Cette coupe contient en miniature un paysage urbain comportant des immeubles ainsi que des cheminées qui dénote la présence d’une activité industrielle certaine. Cette première de couverture du magazine Vu marque le contraste une fois encore Noir-Blanc avec la coupe blanche comportant le paysage urbain et l’homme qui lui est évidemment noir. L’homme en question ne semble incommodé ni par la chaleur ni par la coupe qu’il doit porter. Le titre de cette couverture : COLONISATION annonce la couleur quant au contenu du dossier consacré à la colonisation Française

Cette première de couverture du magazine Vu annonce la couleur si l’on peut dire sur son contenu et fait en sorte que cette image attire l’œil du futur lecteur. Elle livre un message à quiconque la regarde même rapidement : le fait est qu’un homme Noir tient posé sur sa tête  une coupe représentant le monde européen par le biais de l’apparition de ce paysage urbain BLANC! De plus l’homme occupe la place centrale et la majeure partie de la couverture alors que la coupe n’a q’une place restreinte en haut mais n’oublions pas le message principal celui que le peuple Africain symbolisé par l’homme noir est sous le joug de l’empire colonial européen. D’ailleurs il faut observer que la coupe est de proportion largement inférieure à l’homme certes pour un certain respect des proportions pour ne pas choquer l’œil du lecteur même furtif  mais pour rappeler que l’Afrique, qui est pourtant un vaste continent, est gouverné par une poignée de puissants soit les Européens*.


Carte postale d'un Zouave à la bayonnette

zouave

Cette carte postale datant probablement de la période de la première guerre mondiale  représente l’engagement des Zouaves au coté de l’armée française issue du territoire. Nous assistons donc au regroupement de l’armée française et des détachements d’outre-mer ralliés pour une même cause soit la défense du territoire français, de la mère patrie. Il faut savoir que lors des deux guerres mondiales les détachements de soldats des colonies prirent une part importante dans le conflit qui était alors surtout européen pour la première guerre et réellement mondial pour la deuxième. Mais les événements de 1914 à 1918 firent que la guerre devint mondiale car chaque empire colonial faisait appel à ses troupes des réservoirs d’homme qu’étaient les colonies.

Au premier plan nous pouvons voir un soldat algérien revêtu de l’uniforme des zouaves et la pose alerte et fière, l’arme au poing avec derrière lui flottant et piqué dans le sol le drapeau français symbole de la mère patrie. Ce drapeau est la marque de la colonisation mais il nous montre également un soldat prêt à le défendre au prix de sa vie. Le sentiment de patriotisme dans les colonies est très important car on leur fait croire des le début qu’ils sont tous enfants de cette même mère patrie et qu’il faut la défendre jusqu’à sa mort pour assurer la pérennité de celle-ci. Ce drapeau nous montre également que l’Algérien se rallie à lui, il est fier de le protéger. Cette carte postale est là pour marquer l’investissement des Algériens et pour marquer avec quelle ardeur ils y prirent part. Le zouave ici présent apparaît en colonisé fier de la tache qui lui est assigné car il est bien campé sur ses deux jambes garde un port de tête altier. Cette carte postale a donc une fonction de double langage : d’un coté elle marque le fait de l’appartenance de l’Algérie en tant que colonie mais également en tant que département du territoire français. Et le fait que l’on face appel aux colonisés pour défendre un territoire où la plupart ne sont jamais allé. D’un autre coté nous constatons la fierté du soldat symbolisant le peuple algérien qui prend ainsi part au conflit du 20ème siècle.


Carte postale du défilé de la victoire, 14 Juillet 1919

d_fil_

L’engagement des troupes coloniales est un moyen par lequel celle-ci font valoir leur fierté compte tenu de leur appartenance à la France. Les images que l’on pourrait qualifier d’image de propagande comme celle ci-dessus sont celle qui montre le plus ce sentiment de fierté et d’importance quelque part que se donne les colonisés quand à leur mission. L’armée française puisa dans les colonies pendant les deux conflits majeurs pour participer à l’effort de guerre. Mais si la France fit appel à ces troupes elle n’est pas la seule car tous les grands empires coloniaux comme l’est le Royaume-Uni  demandèrent également de l’aide dans leurs colonies. Une fois la première guerre mondiale terminée, on renvoya les soldats des réservoir d’homme sans remerciement aucun ou alors le droit de défiler comme nous le suggère cette photographie prise à Constantine lors d’un défilé de la victoire le 14 Juillet 1919. Cette photographie montre la marche du régiment du troisième zouave. L’uniforme ici diffère peu de l’uniforme des soldats français du continent européen mais le couvre chef quand à lui n’est pas le même pour tout le monde en effet on constate que l’homme qui est au premier plan à droite sur l’image porte un casque dans le style de ceux des poilus, le porte drapeau une casquette, mais pour les autres le chapeau traditionnel des zouaves. Tous les soldats ici défilent sous le drapeau français. 


Affiche pro coloniale éditée par l'Etat français

to_colonisation_1_

Voici une affiche publiée par l'Etat  français. Elle met en scène trois personnages aux couleurs différentes, la tête haute, sur un fond aux couleurs de la république française. Sous ses visages d'hommes fiers, comme le démontre leur port de tête altié  ainsi que leur regard fixé vers l'avenir, est inscrits le slogan :

« TROIS COULEURS

UN DRAPEAU

UN EMPIRE »

Dans l'ordre, les trois personnages se présentent comme étant un maghrébin portant un turban, un noir avec un collier en or, et un asiatique portant un chapeau de forme conique typique des régions d'Asie orientale.

Ces trois personnages représentent chacun un endroit du globe ou les français possèdent des colonies. Ils portent tous les vêtements traditionnels de leur région d'origine. Un lien peut indéniablement être fait entre la phrase du slogan « trois couleurs », les couleurs du drapeau français, et les couleurs de peau des personnages présents au centre de l'image. Les personnages dont les traits de visage laissent supposer que ce sont de hommes intègres, semblent fiers de servir l'empire colonial français. Elle veut donner une impression d'unité, de fraternité et veut rassembler les hommes de toutes origines différentes sous l'égide du drapeau français.

Posté par hubertpoirot à 17:19 - - Permalien [#]